Éducation environnementale

Les Compagnons ont, depuis 2016, mis en place des programmes pédagogiques pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, appelé, Les Petits Compagnons.

Docteurs de Nature

Le programme “Docteurs de Nature” est un programme de 10 séances d’1h en classe entière à 2h en demi-groupe, proposé sur une année scolaire, à destination des élèves des cycles 2 et 3. L’objectif est de sensibiliser les jeunes aux enjeux environnementaux actuels et de leur permettre de réaliser qu’ils peuvent être acteurs du changement qu’ils souhaitent voir dans le monde.

Les thématiques abordées suivent un fil rouge prenant pour point de départ un recueil des représentations au sujet de la nature et des défis environnementaux à venir. Nous faisons ensemble le constat de la situation via des jeux, des expériences et des supports visuels pour parler des déchets, de la santé et de l’environnement, de la vie du sol… Après avoir échangé ensemble autour de ces thématiques, nous partageons un ensemble de solutions positives et concrètes partant de la mise en place d’un jardin naturel, avec la création d’abris à faune, la découverte de la biodiversité végétale locale et des techniques de multiplication associées, la cuisine sauvage à partir de recettes simples, et bien d’autres choses… Pour finir l’année, nous proposons d’organiser un goûter “zéro déchet” où les enfants pourront transmettre à leur tour ce qu’ils souhaitent valoriser de l’année écoulée.

Le programme “Docteurs de Nature” peut se réaliser en milieu scolaire, et peut être adapté pour les centres de loisirs et sur des temps périscolaires.

Mallette pédagogique


Une mallette pédagogique est en cours de réalisation qui devrait rendre accessible ce programme pédagogique aux établissements qui voudraient s’en emparer. Cette mallette pédagogique pourra notamment être employée dans le cadre des Sciences de la Vie et de la Terre. 

Elle permettra à l’élève de se construire une première représentation globale et cohérente du monde dans lequel il/elle vit, de comprendre la place qu’il/elle y occupe et ses responsabilités vis-à-vis de l’environnement.

Dans les activités proposées par ce projet, l’élève est réellement acteur·ice de son propre apprentissage, en privilégiant la démarche d’investigation holistique. Le travail de groupe permettra quant à lui d’accroître l’autonomie des élèves.

Vidéos pédagogiques

Grâce à la labellisation reçue par la CSTI Nouvelle Aquitaine qui a soutenu notre projet de développement d’une mallette pédagogique, nous avons pu nous équiper de petit matériel vidéo. L’objectif ici est de rendre visible l’invisible, l’infiniment petit, la temporalité, le nocturne, …

Avez-vous déjà observé la technique parfaite du rouge-gorge familier fabriquant son petit nid ?

L’éclosion spectaculaire d’un œuf de ver de terre ?

L’observation accélérée de la graine au jeune arbre ?

Grâce à l’installation de petites caméras camouflées, nous allons rentrer dans l’intimité de nos surprenant·e·s ami·e·s les vivant·e·s.

Vous trouverez également une série de tutoriels pédagogiques et originaux qui vous permettrons de vous familiariser avec la nature.

Animations thématiques

Nous proposons aussi toutes sortes d’animations pour que la nature continue d’être une source inépuisable d’émerveillement :

  • des balades nature en forêt pour apprendre à observer, écouter, se reconnecter au vivant et au temps en apprenant le nom des arbres et arbustes, des plantes, des insectes…
  • des animations en taille de fruitiers pour comprendre le fonctionnement physiologique de l’arbre
  • des animations sur le jardinage naturel pour avoir de bonnes bases sur lesquelles faire pousser n’importe quoi… ou presque !
  • Et encore pleins d’autre thèmes…

Plus de détails dans l’onglet “Partage des connaissances et des savoir-faire“.

 

Contactez-nous si vous avez des envies particulières !!!

 

Ateliers tout public

Partage des connaissances et des savoir-faire

L’association met en place différents ateliers tout public, sur le jardinage naturel, la vannerie sauvage, la teinture végétale, les techniques de greffe, la reconnaissance des plantes sauvages comestibles et médicinales, etc.

Voici le catalogue des ateliers et animations tout public proposés par l’association

Enfin, dans le but de toucher le plus grand nombre de personnes, Les Compagnons organisent des soirées projections, conférences et débats sur les problématiques liées à l’agriculture, à l’environnement, à la santé et à notre système alimentaire… quand la situation sanitaire le permet !

  • Les ateliers de jardinage naturel – AJN

Les ateliers permettent de faire découvrir des techniques de permaculture applicables au jardin, de façon simple, ludique, concrète que les adhérent·e·s pourront appliquer directement chez eux ou ailleurs.

Ils se déroulent sur tous les jardins de l’association.

Nos adhérent·e·s sont toujours présent·e·s et ces ateliers sont l’occasion pour nous de belles rencontres et d’échanges.

Pour les adhérent·e·s de l’association, jusqu’en 2019, un atelier de Jardinage Naturel mensuel d’environ 3 heures était proposé ! Les thématiques tournaient autour du végétal en général et des techniques d’agroécologie appliquées au potager/verger.

Depuis 2020, et devant le nombre de tâches à réaliser, l’association a décidé de réduire ces temps et de proposer 4 Ateliers de Jardinage Naturel chaque année. Chaque salarié·e volontaire peut proposer des thématiques à explorer lors de ces ateliers.

Pour connaître les prochaines AJN, cliquez sur l’onglet “Actus/Agenda“.

  • Les ateliers de vannerie

Animés par Alain Malavergne, les ateliers ont continué et les participant·e·s apprennent avec plaisir à confectionner leurs paniers en osier. Les rendez-vous sont généralement mensuels. Des stages plus intensifs de 2 jours peuvent être proposés en été.

  • Le Club Nature et Jardin

Le Club Nature et Jardin de Mouthiers-sur-Boëme est toujours aussi actif, et le jardin naturel mis en place à côté de la salle des mariages de la Mairie se porte à merveille. Une grainothèque a été créée pour que les jardinier·e·s puissent échanger leurs semences paysannes au sein de la médiathèque.

Vous aimeriez créer un groupe associatif de jardinier·e·s amateur·ice·s dans votre commune? Vous aimeriez bénéficier d’un suivi pour démarrer ? Contactez-nous !

Chantiers participatifs et pédagogiques

Hors période Covid, nous organisons des chantiers participatifs en général les vendredis, dans les différents jardins entretenus par l’association, l’idée ici est de partager nos connaissances directement sur le terrain.

Formations professionnelles

Vous êtes élu·e d’une commune et souhaitez que vos services espaces verts soient formés aux tailles dans les règles de l’art ?

Un·e paysagiste souhaitant être formé·e aux outils de la permaculture pour diversifier ses services ?

Un·e chef·fe d’entreprise qui cherche le bien être de vos salarié.e.s en créeant un petit espace vert cocooning ?

Vous êtes salarié·e· et souhaitez diversifier vos connaissances pour créer un jardin coopératif au travail ?

Contactez-nous !

Transition agro-écologique

L’agro-écologie consiste à prendre en considération le rôle naturel des êtres vivants pour la décompaction des sols ainsi que la transformation des éléments minéraux. Le principe est de nourrir son sol et ses habitant·e·s plutôt que de nourrir sa culture, respecter et comprendre les mécanismes du vivant pour recréer cette symbiose entre le/la paysan·ne et son terroir.

Le constat planétaire concernant le climat et la biodiversité est sans appel, les pratiques de l’agriculture moderne ont participé à l’extinction des 2/3 des insectes et à la disparition de 1/3 des oiseaux en 15 ans. (Rapport du GIEC et de l’IPBES)

Cela ne s’arrête pas à la vie, mais aussi à la structure de nos sols agricoles. Pluie après pluie, les fondations de nos civilisations disparaissent peu à peu dans nos rivières, s’étiolent et s’affaissent sans cesse, tout en rejetant 17% du CO2 français. Cette érosion participe à la pollution des cours d’eau, des nappes phréatiques, et place notre production alimentaire sous perfusion d’engrais obligatoire. Bref, la liste des effets indésirables des moyens agricoles conventionnels est trop longue pour se permettre de ne pas chercher d’alternatives plus soutenables.

Conseil agronomique

Se vendre comme des expert·e·s agroécologues serait bien prétentieux de notre part, au regard de la nouveauté des techniques employées et des structures de formation. Néanmoins nous suivons scrupuleusement les avancées réalisées dans le domaine et sommes au fait des dernières expérimentations.

Nous pouvons, par des itinéraires techniques adaptés, vous conseiller sur vos choix d’engrais verts, types de cultures, conduire avec vous des zones de test pour adapter les techniques de conservation du sol à votre exploitation, à vos sensibilités. L’agro-écologie est aussi un outil qui vous permettra de revenir vers une indépendance financière, par l’utilisation de machines moins puissantes, d’outils moins onéreux qui autorisent une conversion rentable. Nous offrons un accompagnement économique professionnel vous permettant de construire un prévisionnel en toute confiance.

Expérimentations

L’association ne manque pas d’idées, et nos partenaires en sont bien conscients.

La Ville de La Couronne

Mis à disposition depuis novembre 2020, un terrain de 2 hectares héberge un projet de fertilisation sur 3 ans. Cette ancienne maïsiculture au sol argilocalcaire compacté représente un beau défi. C’est par un itinéraire technique précis, (rotation d’engrais verts maintenue en amendement, semis sous couvert, non-travail du sol…) que nous ambitionnons de régénérer le sol. Ce projet prend aussi en compte de futures expérimentations en agroforesterie.

Une plantation de 3000 arbres est prévue sur ce terrain en partenariat avec Prom’Haies et Charente Nature. Cette plantation a eu lieu début 2021. Sont prévues les implantations d’une haie et d’un bosquet façon « Miyawaki ». Cette dernière technique de plantation très dense d’essences locales doit permettre de faire émerger une micro-forêt en très peu de temps.

Saint-Yrieix

Grand Angoulême ambitionne d’acquérir des terres sur Saint-Yrieix pour des projets agricoles afin de tendre vers la résilience alimentaire.

Un peu plus de 6 hectares ont été repérés, et le Grand Angoulême a fait appel à l’association pour imaginer un itinéraire technique rendant le site accessible et fertile pour un projet agricole.

Laboratoire d’analyses

Actuellement en cours de création, ce laboratoire permettra des études adaptées à la vie du sol afin d’obtenir des bases de critères d’évaluation précises et reconductibles.

Ateliers paysans

Également en cours de création, nous souhaitons co-construire avec les agriculteur·ice·s, maraîcher·e·s, exploitant·e·s agricoles et artisan·e·s, des équipements parfaitement adaptés aux nouvelles techniques culturales et permettant les améliorations et les réparabilités.

 

Production végétale

Gardien de Semences

Pour le développement d’une Banque de Graines Départementale, nous recherchons activement des volontaires gardien·ne·s de semences afin de reproduire et/ou de soutenir toutes les petites actions liées au travail de semenci·er·ère: sélectionner, récolter, trier, conserver, ensacher, étiqueter…L’objectif est que chaque site détenteur d’une grainothèque puisse être autonome à terme dans sa gestion.

L’association s’engage à transmettre des graines à reproduire, des conseils,  des outils, organiser des journées de rencontres et des ateliers.

Tous les mois, des informations vous seront transmises via la newsletter de l’association. Un suivi personnalisé peut également vous être proposé au besoin.

L’objectif est de maintenir et développer la biodiversité cultivée et adaptée au territoire charentais, de multiplier les espaces d’échanges de graines, et de proposer une plateforme de stockage et de conservation.

Vous récoltez vos graines chaque années depuis longtemps ?  Vous possédez ou recherchez une variété de tomates qui pousserait même en hiver ? Un poireau perpétuel ? Une salade qui se ressème toute seule ? Nous développons une banque de graines locales pour partager vos petites pépites. Vous souhaitez participer et soutenir ce projet ? Contactez-nous !

Banque de graines

L’association rêve d’une banque de graines à échelle départementale. Une sorte de “plateforme d’échange” ou chacun pourrait venir déposer et découvrir ce qui a été déposé par d’autres. L’objectif est de récupérer ainsi la biodiversité cultivée oubliée, de la référencer afin de mieux la disséminer sur le territoire.

Pour cela, nous avons été soutenus par la région et par les votes des citoyens dans le cadre du Budget Participatif du Département. Ces soutiens vont nous permettre d’obtenir le matériel nécessaire et de financer du temps de travail. Des petites grainothèques seront mises en place dans les médiathèques et dans les lieux adéquats. Cette banque de graines pourra aussi être support de communication pour le grand public pour les problématiques actuelles autour des semences (hybrides F1, OGM, hybridation naturelle, …) et de la richesse génétique à préserver. Selon l’évolution des règlementations, nous aimerions aussi en faire profiter le milieu agricole.

Vous trouverez d’ailleurs rapidement un onglet “Grainothèque” sur notre site qui référencera la diversité des semences présentes dans notre Banque de Graines.

La Graine Vadrouille

À quoi nous servirait une banque de graines si nous ne pouvions pas essaimer et échanger sur l’ensemble du territoire ? Aussi nous mesurons notre chance de pouvoir disposer bientôt d’une magnifique grainothèque-mobile !

Retrouvez-nous prochainement sur les places de marché de notre territoire charentais… sur la période de mars à juin.
Vous pouvez également nous contacter si vous souhaitez bénéficier de la grain’mobile chez vous.

Pépinière pédagogique agroforestière et jardinière

Récupérer des graines, c’est bien, les stocker et les échanger, c’est mieux, et les semer dans les sols pour les adapter au terroir et les multiplier par millions, c’est absolument parfait !

C’est pourquoi une pépinière est en cours de création sur la commune de Garat, aux Tuileries de Niollet, pour alimenter nos différents jardins et accroître notre autonomie sur les projets agroforestiers. Elle proposera surtout des arbres, arbustes et vivaces cultivés selon des principes permaculturels, et dans le respect de la démarche Végétal local.

Nous sommes attachés au principe de partage de l’outil et des techniques de reproduction, pour cette raison des ateliers pédagogiques permettront à toutes et à tous de s’autonomiser. L’accueil du public pour la sensibilisation comme pour le partage de connaissances ou encore de semences/plants est le pilier de la pépinière.

Nous souhaitons faire des campagnes de ramassage de graines dans la nature afin de renouveler la génétique des végétaux. Il sera également nécessaire de multiplier les lieux de récolte (suivant les différents sols du territoire) afin d’avoir des plants adaptés aux différentes conditions pédologiques.

Les enjeux sont évidemment multiples, si les plus évidents étant :

  • De pouvoir donner accès à des plantes provenant du territoire, donc, adaptées au terroir, limitant la prolifération de maladies, à tous les citoyens, grâce notamment à la vente à « prix libre et conscient »
  • L’enjeu de sauvegarde du patrimoine génétique, et pouvoir redécouvrir des variétés et des goûts oubliés et surtout partager du savoir sur les techniques d’entretien agroécologique, de multiplication des végétaux (greffage, bouturage, marcottage, etc.) et ainsi diversifier la flore et donc la faune de la Charente
  • Enfin, il devient urgent d’augmenter la résilience du département en personnes ressources dans ce domaine. Faire monter en compétences particuliers et professionnels permettra un essaimage de ce genre d’initiative sur le territoire. La résilience alimentaire est une thématique récurrente et une pépinière constituerait un pas en avant non négligeable vers la réalisation de cet objectif !

La pépinière telle que nous l’imaginons est une structure garante de la biodiversité vivace de notre département, et pour cela le projet est soutenu par la région et les charentais via le budget participatif du département.

 

Accompagnement des territoires

Conseil et mise en place de jardins thématiques

Paysagisme comestible :

Depuis 2015 l’association crée, entretient et anime des jardins comestibles en libre-service.

Dans ces jardins, nous retrouvons des arbres fruitiers, des vivaces et des plantes annuelles en cueillette libre. Ces jardins sont aussi des supports pédagogiques pour montrer qu’il est possible de cultiver son potager avec des techniques que nous croyons plus respectueuses du vivant. Nous pratiquons l’agro-écologie et utilisons des principes “permaculturels”

Voeuil et Giget – Le Jardin Sauvage

Ce site de 1000 m² est le jardin historique des Compagnons du Végétal, où l’association a pu conduire ses premiers essais, mais qui aujourd’hui n’est plus géré par les Compagnon·ne·s.

Le jardin originel

Dignac – Le Jardin Médiéval

En 2019, la commune a eu besoin de redonner un second souffle à son Jardin Médiéval, car le groupe de bénévoles qui s’occupait jusqu’alors de l’entretien souhaitait passer la main. L’association s’est proposée pour reprendre le site. Le jardin a un peu plus de 20 ans maintenant, et offre un cadre idéal pour la Fête Médiévale de Dignac. Il fait environ 400 m2, se compose de 8 carrés thématiques et possède une magnifique fontaine en son centre. Une perspective d’évolution est en réflexion avec la commune pour que l’association prenne aussi en main le verger en contrebas du jardin.

Blanzaguet – Le petit Jardin Médiéval

En 2020, la commune nous a sollicités pour réaliser un jardin médiéval à côté de l’église. Nous vous invitons dès aujourdh’ui à venir découvrir ce jardin au pied du château. En plus d’y trouver différentes espèces de plantes médiévales, vous profiterez d’une vue superbe sur le parc. A proximité, un ancien terrain de foot abritera une structure en osier tressé Made In Compagnons.

Préfecture – Le Jardin de Biodiversité

L’association a aménagé le potager de la préfecture en 2020, à destination des salarié·e·s, avec récupération d’eau de pluie, abris à faune, compost et différentes planches de culture pour des pauses gourmandes.

Accompagnement de projets territoriaux, plans d’actions communaux

Ce volet est large, car il a pour objectif une meilleure résilience alimentaire du territoire. En effet l’EPCI du Grand Angoulême est suivie par l’association « les Greniers d’abondances » qui exploitent les leviers d’amélioration de la résilience alimentaire. Nous souhaitons nous positionner comme leurs relais de terrain et appliquer ces différentes mesures.

Mouthiers sur Boême est une commune avec qui nous avons prévu de réaliser un plan communal pour une transition Agroécologique et citoyenne pluri-annuel.

Ce plan comprend un volet citoyen avec comme objectif de rapprocher la population du monde agricole via des chantiers participatifs, des conférences débats, café citoyens, des animations dans les écoles et avec comme vitrine l’organisation du festival ” Mouthiers Fête la biodiversité”.

Il comprend  également un volet Agricole qui a pour objectif d’aller à la rencontre des agriculteurs de la commune. Pour d’une part les inviter à participer plus à la vie de la commune, à partager leurs connaissances et savoir-faire, et d’autre part expérimenter avec eux des systèmes plus agro-écologique et résilient.

Ce plan est expérimental et pourra, s’il fonctionne à l’avenir, être testé dans une autre commune où les Compagnons du Végétal sont impliqués territorialement.

Adhérer Les Compagnons du Végétal

Participer, contribuer,

Adhérer ?

Vous adorez ? Adhérez !

Vous voulez nous faire un don ou un leg ?
Depuis 2018, nous sommes reconnus d'intérêt général, du coup les dons sont déductibles des impôts dès 10€!

Vous avez du vieil outillage pour le jardin, arrosoirs, récupérateur d’eau ? Ça nous intéresse !

Vous avez des surplus de plants, boutures ou graines? Nous nous en occuperons bien, soyez en sûrs.

En savoir plus Nous contacter